Рус Укр

Программы обучения

Master de Psychologie clinique et Médiations Thérapeutiques par l’Art

Programme du master délocalisé de Kiev

 

Master 1

Cours enseignants français

  • Psychopathologie de l’adulte 1 et 2(2 cours de 20heures) : Serge Lesourd

Connaître la psychopathologie dans sa compréhension structurale (Névroses, Psychoses, Perversions, Etats limites…) dans son lien avec la construction de la subjectivité.

Etre capable de réaliser un diagnostic afin de pouvoir mener une cure avec les différentes d’expressions de la souffrance psychique

 

  • Psychopathologie de l’enfant 1 (1 cours de 20 heures) : Claude Schauder

Disposer de références théoriques et cliniques pour pouvoir penser la question du normal et du pathologique chez l’enfant.

Etre en mesure de repérer et de décrire quelques uns des mécanismes psychiques à l’œuvre dans les principales manifestations psychopathologiques chez l’enfant.

 

  • Médiations thérapeutiques (1 cours de 20 heures) : Jean Michel Vives

La sublimation est un concept introduit très tôt dans l’œuvre de Freud (1905, Trois essais sur la théorie de la sexualité) et auquel il fera tout au long de sa vie référence pour rendre compte d’activités humaines telles que l’activité artistique ou l’investigation intellectuelle. Freud n’a néanmoins pas totalement réussi à poser les bases métapsychologiques de ce processus qui interviendrait aussi bien dans la clinique individuelle que dans la clinique sociale. Ceci a conduit les continuateurs de son œuvre à reprendre cette question pour la préciser et en repérer les manifestations et les effets. Définie comme un des destins de la pulsion, la sublimation n’en demeure pas moins, comme le rappelle Sophie de Mijolla-Mellor, un choix du sujet ce qui en fait un opérateur fondamental du projet humain. Penser l’ouverture sublimatoire comme une réponse possible à la suture symptomatique est une des propositions de ce cours qui s’attache à tenter de penser, à partir de la sublimation, la pertinence des ateliers à médiation thérapeutiques par l’art.

 

  • Szondi(1 cours de 20 heures) : Thierry Bisson

Approche théorique et clinique de l'œuvre de Léopold Szondi et du « diagnostic expérimental des pulsions ». 

 

  • Perversions (1 cours de 20 heures) : Claude Escande

Ce n'est pas le comportement qui définit une perversion contrairement aux apparences mais le discours . Par cette idée nous sommes au coeur des orientations de ce master d'orientation psychanalytique et psychopathologique . Selon cette perspective que peut bien attendre le pervers d'une Psychothérapie ou d'une Analyse alors que son discours est un défi , un tout savoir , une expertise marquée par le désaveu ? A l'origine si les perversions sont" infantiles" notre époque serait elle providentielle a leur fabrique et a l'expression de désirs pervertis et criminels ?

 

  • Castration (1 cours de 20 heures) : Serge Lesourd

L’évolution du concept de castration dans l’œuvre de Freud et dans celle de Lacan

Maitriser le concept et ses effets dans le travail thérapeutique

 

  • Prise en charge de la psychose (1 cours de 20 heures) : Jean Marc Galland

Réflexions sur la spécificité des modalités transférentielles dans la prise en charge au long cours des sujets psychosés.

    • Rappel historique de la notion de transfert dans les psychoses.
    • Considérations théoriques sur la singularité de la structure des psychoses comme mode d'assignation spécifique au langage.
    • Les implications cliniques et le maniement du transfert.

 

Cours enseignants ukrainiens

  • Etudes de cas de pathologie adulte (1 cours de 20 heures) : Irina Mykhailoshyna

 

Cours: "Cas cliniques de l’adulte". Le cours comprend des séminaires sur les principaux sujets: l'hystérie, la névrose obsessionnelle, la phobie et la psychose. Il est basé sur quatre des cinq principales œuvres de Freud: le cas de Dora, « L'Homme aux rats », « l’Homme aux loups »  (un cas de Pankeev) et un cas de Schreber. De plus, dans le cadre du séminaire thématique, les cas cliniques modernes sont pris en considération.

Séminaire, cours M1 : Une exploration des origines du développement de la pratique analytique clinique, ses principaux stades basés sur l'étude des cas cliniques classiques chez les adultes, présentée dans les travaux de S. Freud. Vue métapsychologique sur la psychopathologie des adultes. Détection des mécanismes psychiques principaux qui sous-tendent les positions névrotique, psychotique et perverse du sujet.

 

  • Etudes de cas de pathologie enfant (1 cours de 20 heures) : Anush Tatarian

 

L'objectif du séminaire prévoit une étude des théories de la sexualité infantile de Freud et de Dolto. Le cours traite des cas classiques dans la psychanalyse des enfants, confirmant  l'existence de la sexualité infantile et permettant  d’explorer les caractéristiques du devenir psychique du sujet jeune.

 

  • L’introduction à la psychanalyse de l’adolescence(1 cours de 20 heures) : Olga Kolchanova

Le cours est consacré à l’étude de l’adolescence dans le lien social actuel. Le cours représente le développement théorique qui permet d’articuler l’âge de l’adolescence en tant qu’âge logique. En mettant en lien plusieurs concepts psychanalytiques tels que le phallus, l’objet a, la fonction du Père, le Père Imaginaire, le signifiant des Noms-du-Père, l’identification et l’Idéal du Moi nous essayons de rendre compte des difficultés du passage adolescent que nous pouvons observer dans la clinique. A travers les exemples cliniques des adolescents nous essayons de représenter les enjeux, les impasses et des possibilités qui donne le travail psychanalytique dans la modernité.

 

  • Supervision des pratiques (1 cours de 20 heures) : Sveltana Ouvarova
  • Français (1 cours de 20 heures) :Louisa Chang

 

 

Master 2

Cours enseignants français

  • Psychopathologie de l’enfant 2 (1 cours de 20 heures) : Claude Schauder

Castrations symboligènes, construction de la subjectivité et psychopathologie

La question de l’image inconsciente du corps.

 

  • Addictions (1 cours de 20 heures) : Claude Escande

Le phénomène des addictions est en constante augmentation depuis plusieurs décennies tout comme les nombreux malentendus qui traversent cette clinique complexe . Si les sociétés post modernes et leurs diktats influences les désespérances contemporaines les objets de dépendance rencontrent des personnalités fragiles qui servent a l'image du" pharmakon" a traiter des états psychiques altérés .Nous aurons a approfondir ces questions en nous appuyant sur des exemples cliniques et sur des hypothèses psychopathologiques et psychanalytiques .

 

  • Pulsions et pulsionnalité (1 cours de 20 heures) : Thierry Bisson

Lecture croisée et commentée des textes freudiens et lacaniens sur le concept de pulsion.

 

  • Institutions et analyse institutionnelle (1 cours de 20 heures) : Jean Marc Galland

« Il ne suffit pas de produire la chair humaine, encore faut-il qu'elle soit instituée pour vivre humainement !» Pierre Legendre. (L'inestimable objet de la transmission, Leçons IV)

Si chacun s'accorde pour dire que la première institution humaine est la langue, son pendant incontournable est l'institution généalogique. C'est à une réflexion sur l'institution généalogique et ses implications cliniques : Nomination, filiation, interdit, tant sur le plan individuel que collectif que je vous invite à parcourir durant ce temps de rencontres.

 

  • Psychanalyse et corps (1 cours de 20 heures) : Serge Lesourd

La place du corps dans la théorie analytique depuis la conversion hystérique jusqu’à la survalorisation dans la société actuelle. Etudes des symptômes corporels d’origine psychique (conversion, anorexie, etc.), des effets des troubles physiques sur la psyché (cancérologie, démences, etc.). Place du corps dans la cure.

Capacité à entendre, et voir, les effets du corps dans leurs relations avec le psychisme

 

  • Transfert et éthique (1 cours de 20heures) : Serge Lesourd

Les différentes conceptions du transfert dans les théories psychanalytiques dans leurs rapports avec l’éthique de la psychanalyse. Transfert, contre-transfert, position du psychanalyste.

Ethique du psychanalyste dans sa pratique.

 

  • Psychose infantile et thérapeutique (1 cours de 20 heures) : Carole Pinel

Explorer la dynamique singulière de jeunes sujets autistes et/ou psychotiques.

Comment envisager dans une institution de soin un cadre de travail, qui permet à chaque jeune, au cas par cas, d’inventer, de répéter la question qui est la sienne, et de localiser dans un espace particulier son travail d'élaboration.

Comment tenir compte du transfert et l'utiliser à des fins thérapeutiques."

 

 

Cours enseignants ukrainiens

  • Etudes de cas de pathologie adulte (1 cours de 20 heures) : Irina Mykhailoshyna

 

Séminaire cours M2 : Caractéristiques des psychopathologies modernes (états limites, troubles psychosomatiques, névroses structurées ...) Une approche psychanalytique pour comprendre les différentes façons de la souffrance psychique exprimé par un sujet moderne, décrite dans les travaux de J. McDougall, de J. Kristeva, de Michel de M'Uzan.

 

  • Etudes de cas de pathologie enfant 1 (1 cours de 20 heures) : Anush Tatarian

L'objectif du séminaire prévoit une étude des théories de la sexualité infantile de Freud et de Dolto. Le cours traite des cas classiques dans la psychanalyse des enfants, confirmant  l'existence de la sexualité infantile et permettant  d’explorer les caractéristiques du devenir psychique du sujet jeune.

  • L'infantile dans la clinique d'adulte aujourd'hui (1 cours de 20 heures) : Inna Karavanova

 

Comment penser l'infantile en termes de théorie psychanalytique? Quelles sont les indices qui pourraient caractériser l'infantile?L'infantile comme le moment de la construction psychique d'un sujet de l'inconscient et qui est pris dans l'histoire du sujet de l'inconscient d'un être parlant; les traces de l'infantile dans le passage de la sexualité infantile au génitalité de l'adulte; l'infintile  dans la logique des différences; les constructions des différences.

 

  •  Le processusde la symbolysation en psychanalyse: (1 cours de 20 heures ) : Olga Pavlovskaya

 

La tâche du séminaire est d’étudier le processus de symbolisation dans des approches de diverses cultures psychanalytiques. l'étude examine la relation entre le processus de subjectivation et la symbolisation comme l’appropriation et l’intégration de l'expérience personnelle. L'intérêt clinique étudie des troubles et le processus insuffisant de symbolisation dans des cas de troubles frontaliers, de perversions, de mélancolie, de somatisation. La symbolisation problématique réfère aux mécanismes de négation. Le plan du séminaire comprend l'étude de questions telles que: la base de la symbolisation, les niveaux de symbolisation, les aspects archaïques de la symbolisation, les particularités du trouble de la symbolisation.

 

  • Supervision des pratiques (1 cours de 20 heures) : Inna Chebotar
  • Français (1 cours de 20 heures) :Louisa Chang

 

Défense des travaux de recherches par les étudiants (1 session de 20 heures) : Jean Michel Vivès, Serge Lesourd

Présentation de leur mémoire de recherche par les étudiants devant la promotion et les enseignants responsables du mémoire.